Parlez-en à votre banquier

Les entreprises agricoles qui rencontrent des difficultés en raison de la volatilité actuelle sur le marché agricole seront encouragées à prendre contact (à temps) avec leur banquier afin de permettre une analyse approfondie de leur situation financière et une discussion en temps opportun des solutions spécifiques et ciblées pouvant être envisagées.

Les banques prendront elles-mêmes l’initiative d’examiner les dossiers susceptibles de poser un problème.

Les instruments suivants pourront permettre de répondre à d’éventuels problèmes de liquidité :

  • un financement complémentaire

  • un éventuel report du remboursement du capital

  • une extension de la durée du crédit

  • une formule mixte ou alternative

N’hésitez donc pas à prendre contact avec votre banquier. Ouverture et transparence doivent être les maîtres mots. Un banquier informé à temps des difficultés sera en effet souvent en mesure de proposer des solutions ciblées. 

Tags: